Sa famille spirituelle

En Juin 1869 après le décès de son troisième enfant, Caroline se présente au confessionnal de l’abbé Henri Chaumont. Elle se trouve si bien comprise qu’elle se met sous sa direction spirituelle.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Abbé Henri Chaumont

L’abbé Chaumont recherchait une femme forte, comme celle de l’Évangile, pour fonder une association de femmes guidées par la spiritualité de saint François de Sales. Caroline est celle qui l’a aidé à réaliser son projet.

La Société des Filles de saint François de Sales naît en 1872.
En 1876, Caroline encourage et soutient Henri Chaumont pour fonder la Société des Prêtres de saint François de Sales et la Société des Fils de saint François de Sales.

Des Filles de saint François de Sales vivent en communauté. Elles constituent les catéchistes missionnaires en pays chrétien ou en pays païen. Les premières formeront les Équipes salésiennes. En 1889, quatre Filles de saint François de Sales partiront comme catéchistes missionnaires en Inde, appelées par l’évêque de Nagpur.
Elles sont à l’origine de la congrégation des Sœurs Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée (SMMI)

Aujourd’hui la Famille spirituelle comprend :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *